Menu

Une étiquette pharmaceutique congélation à grande résistance

novembre 28, 2016 - Shopping
Une étiquette pharmaceutique congélation à grande résistance

Très employées dans le secteur médical, l’étiquette congélation est réputée pour sa grande résistance et sa compatibilité avec différentes températures. Ce sont des étiquettes composées de papier synthétiques qui peuvent être utilisées dans une température allant de -80 ° à 130 °C. L’entreprise spécialisée dans l’impression de ses produits, Printeknologies produit des étiquettes bien étudiées sur le plan technique et qualitatif afin de satisfaire les besoins de ses clients. Pour être mis en norme, une étiquette congélation doit adhérer sur les supports pour garantir une sécurité des données ainsi que des informations des malades. En clair, elles doivent divulguer des indications tout comme les boites de médicaments. Ces types d’étiquettes sont aussi spécialement fabriquées avec une partie détachable afin qu’on puisse suivre un produit avec l’aide d’une vignette qu’on peut décoller. Mais aussi, de plusieurs travaux de prélèvement demandent des étiquettes accompagnées d’adhésifs supportant la congélation.

Une étiquette à plusieurs fonctions

Conçues spécialement pour une utilisation en congélateurs, en réfrigérateurs, en entrepôts spécialisées ou encore en chambre froide, ces étiquettes sont parfaites pour transmettre des informations que ce soit sur les produits pharmaceutiques, cosmétiques, industrie de pointe ou encore agroalimentaire. Autrement dit, elles servent en générales à dater et à identifier les aliments, les prises de sang, les produits de beauté ou les pièces nécessaires à l’industrie. Vu que les étiquettes de congélation sont fabriquées en matière papier, elles sont applicables sur tous types de produits déjà congelés à -20 °C. Elles sont adaptées aux collages sur les films rétractables polaires ou polaires, sur les verres, sur les bocaux, sur les barquettes en aluminium et sur les sachets. Cependant, il faut faire très attention lors de ses utilisations, car l’étiquetage à température positive peut engendrer l’arrivée de bulles d’air après décongélations. Mais aussi, les congélations et décongélations fréquentes peuvent corrompre l’aspect visuel de l’étiquette.